OUTRE. s. m. Peau de bouc accommodée, pour y mettre des liqueurs, comme du vin, de l’huile, e

Le dictionnaire de l’Académie Françoise (1694)

“…¡Oh bota que vas colgando del arzón de la silla, por si o por no, eres tan devota mía y te quiero tanto que te prodigo mil besos y mil abrazos, te elevo a las nubes con miedo que recojas el agua!…”.
El Quijote, Miguel de Cervantes

"Je descendis la rue en quête de la boutique où l’on vendait les outres. Je demandai à un homme, et il me prît par le bras et me conduisit. A l’intérieur régnait une odeur de cuir fraîchement tanné et de goudron chaud. Un homme était en train de marquer des outres terminées. Elles pendaient en grappes au plafond."

Le Soleil Se Lève Aussi, Ernest Hemingway

L’origine de notre entreprise se situe au cours de la troisième partie du XIXe siècle, plus exactement en 1873, quand M. Gregorio Pérez arrive à Pampelune en provenance d’Almudévar (Huesca). Le Navarrais M. Eusebio Iglesias lui demande de s’associer avec lui pour fabriquer ensemble les outres qui allaient leur conférer une renommée mondiale.

En 1902 M. Pérez décide de changer la raison sociale par celle de LES TROIS Z.Z.Z. en honneur de ses triplées (événement extraordinaire pour l’époque), trois "zagalas" (bergères) nées le 1er février 1916.

« Las Tres Z.Z.Z. » a toujours été le fabricant d’outres pour vin de référence dans le monde. L’utilisation des meilleures matières premières, le procédé d’élaboration minutieux et les contrôles de qualité stricts font que chaque outre est un produit unique, doté d’un prestige national et international depuis plus d’un siècle.

Si le vin est la boisson populaire par excellence, le consommer dans l’outre nous rapproche de nos amis, nous ramène aux après-midi ensoleillés dans les champs, nous transporte vers les kermesses de notre jeunesse. L’outre pour vin nous rappelle que l’important ce n’est pas la boisson mais le fait de partager de bons moments. Parler de l’outre nous réconcilie à nos traditions, dans notre histoire commune.